Comment protéger les jeunes d’internet en 5 points

Comment protéger les jeunes d’internet en 5 points

Depuis sa création, internet n’a cessé d’attirer de plus en plus d’utilisateurs quotidiens. Cependant depuis quelques années maintenant, ce n’est plus le nombre de personnes qui inquiète, mais le nombre d’heure passée sur internet par personne.

Les jeunes sont les plus touchés avec des consommations toujours plus préoccupantes.

Bien qu’internet offre de formidables ressources auparavant difficiles d’accès, on y trouve également du contenu qui comporte des risques et des dangers. Il est nécessaire de prendre des précautions afin de naviguer en sécurité sur le web.

Nous vous donnons 5 points pour accroître la sécurité en ligne.

Mettre des limites

L’un des fléaux associés à l’internet, c’est l’addiction !

Lorsque la consommation de contenu digital devient trop importante, il est possible de remarquer un changement de comportement chez les adolescents. Ce changement peut parfois aller jusqu’à un repli sur soi.

Cette consommation peut amener les jeunes à être tout le temps en ligne ce qui amène également une forme d’isolement et d’autres conséquences peuvent l’accompagner, tel que l’obésité ou une perte de repère.

L’idéal serait donc de contrer cette forme d’addiction, toutefois l’importance d’internet fait qu’il n’est pas facile de se couper du monde en ligne et de ses ressources. Privilégié donc une méthode de surveillance de l’activité en ligne, avec des limites afin de protéger vos enfants. Le maître mot sera la modération !

Avoir un œil sur l’ordinateur

Une excellente solution serait de leur demander d’accéder à internet uniquement en étant dans une pièce commune comme le salon. De cette manière ils s’habitueront à une utilisation en public et ne s’enfermeront pas pour surfer sur le web.

Cette méthode apporte également un autre avantage. D’après des observations, les enfants et adolescents qui rencontreraient du contenu inadapté en étant en ligne auront plus de facilité à vous en parler s’ils sont dans la même pièce que vous ou dans une pièce de vie.

Pour finir, vous pourrez plus facilement contrôler les horaires d’accès à internet et donc limiter leur consommation digitale.

Développer l’esprit critique

Vous le savez probablement déjà, mais le monde d’internet déborde de contenu et il existe une catégorie de contenu qui nécessite un esprit critique. Que ce soit les Fakenews, les réseaux sociaux ou les interactions sociales en ligne, l’esprit critique est primordial.

Il est donc recommandé d’apprendre à vos enfants comment évaluer le contenu qu’ils découvriront en ligne et ne pas croire tout ce qui circule.

Pour ce faire, vous pouvez par exemple leur apprendre à vérifier les informations en leur donnant des exemples de sources fiables. Ils auront ainsi le réflexe de croiser les différentes sources avant de prendre un contenu pour argent comptant.

Pour accroître leur sécurité, vous devriez également les pousser à vous demander à vous ou un adulte lorsqu’ils ont un doute sur quelque chose.

Cette étape est cruciale pour leur sécurité en ligne mais également hors ligne. Les arnaques sont fréquentes et peuvent avoir des conséquences hors d’internet (adresse, carte de crédit, identité etc).

Installer des outils de contrôle parental

Lorsque vous ne pouvez pas constamment surveiller l’activité en ligne, l’alternative idéale est l’installation d’outils de contrôle parental.

Ces outils vous permettront de mettre des restrictions sur l’utilisation de l’ordinateur et des ressources web. Que ce soient des horaires d’utilisation, des sites interdits ou des applications proscrites, vous pourrez protéger vos enfants de manière indirecte.

Attention toutefois, ces outils ne sont pas parfaits et ne remplacent pas une surveillance de votre part. Ils ne sont pas une solution complète, mais des outils pour une sécurité accrue.

Cyberharcèlement, une préoccupation majeure

Le cyberharcèlement est de plus en plus mis en avant et constitue une activité illégale encore difficile à surveiller et à contrecarrer.

Pour protéger votre enfant, tout en vous assurant qu’il saura comment se comporter en ligne, une discussion est souvent la meilleure méthode.

Dans le cadre de cette discussion, il est important de mettre en avant le respect à avoir sur les réseaux sociaux et le fait qu’ils peuvent rencontrer des personnes au comportement inacceptable.

Il est malheureusement facile de devenir témoin d’une situation de cyberharcèlement ou même d’en devenir la cible et la victime. Encourager vos enfants à en parler sera le meilleur conseil que vous pourrez leur donner.

Ce n’est pas parce-que c’est en ligne que c’est acceptable, le comportement sur les réseaux sociaux doit être aussi respectueux qu’en dehors, une vision qui fait défaut en ce moment.

N’oubliez pas que

Le simple fait de lire cet article et de montrer de l’intérêt pour la sécurité de vos enfants est une preuve de votre implication.

Suivez ces quelques conseils primordiaux et essayez de les appliquer du mieux que vous pouvez, tout en adaptant les solutions à votre contexte. Vous leur rendrez ainsi un grand service.

Malgré tout le mal qu’il peut infliger, internet n’est pas un mal en soi. Encore une fois c’est son utilisation qui est parfois néfaste pas l’outil en lui-même. Veiller donc à ne pas diaboliser internet, mais à protéger votre enfant des contenus néfastes.

Laisser un commentaire