generationcyb.net pointcyb lien vers les points cyb
Inscription à la lettre d'information | Fil infos rss 

 

Accueil > Accès public à Internet > Formation-emploi

Formations et multimédia : formation qualifiante ou diplômante ?


Version imprimable Version imprimable


Une formation qualifiante ou diplômante ? (et vers quels autres métiers peut mener celui d’animateur multimédia ?)

Toute formation est par définition qualifiante, puisqu’elle permet d’initier ou d’accroître une qualification. Elle est diplômante si elle est validée par un diplôme défini par arrêté ministériel et reconnu sur le marché du travail local ou national.

Les formations qualifiantes peuvent être de courte durée, s’effectuer en auto-formation [1] , en interne, en réseau, au sein d’organismes comme l’AFPA ou d’organismes privés. Elles aboutissent souvent à une attestation de stage en fin de formation ou à un « certificat d’aptitude » lié au milieu professionnel et en général reconnu par l’ANPE ou par les employeurs dans le cadre d’une convention collective. En effet, le terme de formation qualifiante caractérise souvent une formation effectuée en alternance avec un emploi.

Présentons brièvement quelques autres termes de la formation :
- la formation initiale est celle que l’on reçoit lorsqu’on est élève ou étudiant [2] ; la formation continue, lorsqu’on est déjà engagé dans la vie active et que l’on se trouve en poste ou en recherche d’emploi,
- un diplôme national (licence, maîtrise, DEA, DESS, etc.) est reconnu partout en France. Il est établi par décret pris sur avis du Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche. Les établissements d’enseignement ont aussi la liberté de créer des diplômes universitaires (DU) qui répondent à des besoins locaux, mais ne sont pas reconnus au niveau national,
- un certificat de compétences professionnelles reconnaît des compétences acquises par des formations ou par l’expérience dans un domaine bien délimité. Des CCP obtenues dans des domaines complémentaires permettent de recevoir un titre professionnel. Par exemple, le titre professionnel ATIC (Animateur en Technologie de l’Information et de la Communication) délivré par l’AFPA peut être obtenu par deux CCP (CCP « Animer un espace multimédia » et CCP « Maintenir un espace multimédia ») et un entretien avec un jury. C’est un titre de niveau IV (Bac). Les CCP et les titres professionnels sont en général valides au niveau national,
- par opposition aux diplômes professionnels, les diplômes non professionnels (par ex. des brevets d’aptitude tels le BAFA) permettent d’exercer une activité à titre non professionnel, sur ses temps de loisirs.

Vers quels autres métiers peut mener celui d’animateur multimédia ou de responsable d’EPM ?

La question des passerelles existant entre ces métiers et d’autres est cruciale : que ce soit pour, un jour, assurer des missions de conseil, d’étude, d’encadrement ou d’organisation de programmes d’accès public aux nouvelles technologies, ou pour s’orienter vers un métier proche du secteur public ou privé.

Des évolutions sont possibles vers les métiers suivants :
- des métiers « techniques » :
      o technicien de maintenance informatique,
      o administrateur réseau,
      o développeur html, php, etc.
      o « architecte » de services Internet [formation proposée par l'« Ecole de l'Internet » de Marseille. Voir www.iaai.fr. ]
      o ...
- des métiers de la communication Web :
      o animateur de site Internet,
      o infographiste,
      o ...
- des métiers du secteur animation/formation :
      o formateur d'animateurs multimédias,
      o tuteur à distance,
      o ...
- des métiers dans le conseil/organisation :
      o coordonnateur NTIC dans le secteur public ou privé,
      o chargé de mission EPM,
      o ...

Les formations qualifiantes :

Types de formations Où se renseigner ?
Les didacticiels inclus dans les logiciels, accessibles par la fonction AIDE logiciels libres ou du commerce, sites web
Formations s’appuyant sur des ressources internes à un réseau d’EPM (le vôtre ou d’autres réseaux ) ou à des listes de discussion sites de ressources,…
Formations AFPA www.afpa.fr
Auto-formation à distance http://telesup.univ-mrs.fr,
http://thot.cursus.edu,
www.sciencedu.org,
www.campus-electronique.tm.fr,
www.educnet.education.fr/
superieur/campusouvert.htm,
www.algora.org
Organismes de formation privés

L’optique diplômante

Votre souhait peut être de valider par un diplôme reconnu vos compétences acquises ou en cours d’acquisition :
- parce que vous envisagez de demander une augmentation à votre employeur, ou de le quitter pour un autre,
- parce que vous voulez savoir objectivement où vous vous situez professionnellement (à y regarder de plus près, vous êtes un peu formateur, un peu technicien, un peu gestionnaire et un peu cadre. Mais quelles sont vos compétences précises dans ces différents métiers ?).


Article mis en ligne pour la première fois le 20 juin 2003.

[1] L’auto-formation peut s’effectuer à l’aide d’un didactiel sur CD-Rom ou d’un programme de formation en ligne (même s’ils sont encore peu nombreux). Les possibilités d’auto-formation sont grandes, et celle-ci présente des avantages : temps choisi, moindre coût, caractère personnalisé… mais aussi des inconvénients : elle nécessite d’avoir de fortes capacités d’apprentissage et d’être autonome ; elle peut être relativement lente par rapport à une formation en face à face dans laquelle l’apprenant peut interpeller directement le formateur ou d’autres stagiaires par rapport à ses questions ou difficultés ; l’enseignement de " matières vivantes " comme la pédagogie et l’animation suppose une relation avec le formateur et nécessite un minimum de travail collectif.

[2] On quitte le domaine de la formation initiale lorsqu’on interrompt celle-ci pendant au moins deux ans.

Mis en ligne le lundi 20 juin 2005



Répondre à cet article

Forum

Contact | Plan du site | Espace privé
Dernier ajout : vendredi 24 mai 2013 | 821 articles sur ce site.

Generationcyb.net est motoris´ par Spip 1.9.2e associ´ a un squelette spip Rizom
Sauf indication, les articles sont mis a disposition sous un contrat Creative Commons
Ministere en charge de la jeunesse Institut national de la jeunesse et de l'education populaire Information jeunesse Centre d'information et de documentation jeunesse